Quelques notes d’optimisme – Session décembre 2020

2020… quelle année !  Le monde d’après la pandémie ne sera pas le même que celui que nous connaissions. La gueule de bois au réveil nous a rappelé que nous n’étions pas invulnérables. Le chemin pour sortir de cette situation est épidémiologiquement proche, économiquement plus escarpé. Beaucoup d’entre vous, ou parmi vos proches, avez souffert physiquement, moralement et économiquement. Mais puisque nous sommes à la veille de Noël, voici quelques notes d’optimisme à glisser sous le sapin.

Au creux de la tempête, des élans de solidarité et de nombreuses initiatives ont germé comme le soutien aux personnes fragiles confinées chez elles. L’Etat a aussi compris qu’il fallait largement ouvrir les cordons de la bourse pour maintenir à flot des entreprises qui n’étaient pas fautives de fermer. Notre démocratie a également tenu le choc et les institutions ont continué de jouer leur rôle en faisant corps avec les citoyens. Des projets importants tant au niveau cantonal que fédéral ont pu passer la rampe avec souvent le Centre-PDC en première ligne. Nous avons aussi remarqué que nous ne pouvions plus vivre sur une économie avec des biens essentiels produits et concentrés de l’autre côté de la planète. Une réindustrialisation en Europe et une consommation locale est plus que jamais nécessaire.

Du point de vue épidémiologique, nous en savons encore que très peu, mais nous avons découvert les gestes qui protègent et les mesures permettant de freiner les flambées de contamination. Nous avons aussi observé que les enfants étaient moins touchés et que leur droit essentiel à l’éducation pouvait être garanti. Du côté des laboratoires, jamais la recherche scientifique ne s’est concentrée avec une telle ferveur pour aboutir aussi rapidement à un relan d’espoir avec des vaccins efficaces et sûrs.

Au niveau international, nous avons vu que la démocratie américaine a tenu bon, malgré des attaques inouïes de par son plus haut représentant. L’élection de Joe Biden est pleine de promesses : le retour au rationnel, au multilatéralisme et à la prise en compte de sujets importants tels que l’environnement. Les multinationales du numérique ne vont également plus pouvoir s’exonérer de leurs devoirs fiscaux avec un vaste accord en route au niveau de l’OCDE. Une limitation du pouvoir gargantuesque de ces GAFA est également en cours autant en Europe qu’aux USA afin de rétablir un accès juste et concurrentiel aux marchés, source d’opportunité pour l’innovation et nos entreprises.

Cette année, le sapin sera différent, mais il ne sera pas complètement vide au-dessous. “Le bonheur n’est pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais dans les choses les plus simples de la vie.” (Confucius). Avec les vœux de santé pour vous et vos proches, que chacune et chacun puisse trouver ces petites choses qui illumineront de joie vos journées et vous apporteront le bonheur espéré.

Bonne année 2021 avec toutes ses couleurs retrouvées !

Christian ClémentPrésident du PDC Sarine-Campagne

Session du Grand Conseil décembre 2020

Une fois de plus, les mots d’ordre du PDC (à une exception près) correspondent aux décisions du Grand Conseil et nous nous en réjouissons. Nous sommes plus que jamais le parti du centre qui rassemble et qui fait avancer les dossiers pour le bien de notre cher Canton de Fribourg.

Fribourg est leader de l’agroalimentaire en Suisse

Trois projets majeurs pour l’agriculture suisse et fribourgeoise ont été acceptés par le Grand Conseil avec un soutien unanime du groupe PDC.

Un crédit additionnel de CHF 54 Mio fera d’Agroscope à Posieux le centre national de la recherche agricole et alimentaire. Les loyers payés par la Confédération couvriront tous les frais engagés par le Canton. Le site devrait accueillir 450 à 480 postes de travail (pour l’essentiel très qualifiés) en 2030.

Vente d’un terrain de 95.000 m2 pour plus de CHF 21 Mio à l’entreprise Micarna SA en vue de l’implantation d’un atelier de transformation de volailles sur le site industriel AgriCo à Saint-Aubin. A terme 500 nouveaux emplois seront créés. Un Plan d’affectation cantonal sera établi afin de garantir un développement optimal de cette importante zone d’activités.

Bio Gemüse Seeland recevra CHF 7.5 Mio du canton. Ce magnifique projet régional très prometteur à Chiètres est porté par une association regroupant des maraîchers Bio et Morat tourisme. La Confédération participera quant à elle aussi à raison de plus de CHF 9 Mio.

Loi sur le financement de la politique

L’importante commission qui a traité ce sujet très sensible a été brillamment présidée par notre collègue Député Bruno Boschung. En l’état seuls trois cantons (Tessin, Genève et Neuchâtel) ont légiféré en matière de transparence du financement des partis politiques. Cette nouvelle loi ne s’appliquera pas aux communes. Les dons de personnes physiques de plus CHF 5’000.- / par année civile et par donateur, respectivement de plus de CHF 1’000.- par personne morale, devront être annoncés (le PDC aurait préféré garder le même montant aussi pour les personnes morales). Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur lors des élections cantonales de 2021.

Loi sur la cyberadministration

Le Canton de Fribourg 4.0 va de l’avant en adoptant à une forte majorité une loi moderne pour les défis digitaux d’aujourd’hui et de demain. Un débat intense a eu lieu quant à l’identification des utilisateurs (no AVS), le lieu et l’hébergement des données.

Le groupe PDC a eu le plaisir d’accueillir le nouveau Député David Fattebert, Syndic du Châtelard et Président de l’Association des communes fribourgeoises. Bienvenue David !

Nous n’oublierons pas de sitôt 2020 ! Le groupe PDC a été fortement affecté par cette pandémie. Des proches nous ont quittés, nous avons tous côtoyé des personnes malades parfois gravement. Le travail parlementaire ne fut jamais aussi intense et pourtant nous avons le sentiment que beaucoup est encore à faire…car malgré la surcharge de travail nous devrons encore rattraper bon nombre de dossiers en 2021.

Le Groupe PDC au Grand Conseil n’est pas toujours d’accord sur tout et cela est la plus belle preuve d’une saine culture du débat politique. Cependant le groupe est toujours très soudé ce qui est sa force face aux turbulences auxquelles nous devons faire face.

Profitez bien de cette période de fêtes pour vous ressourcer. Je vous souhaite à toutes et à tous un très Joyeux Noël et surtout une année 2021 en bonne santé !

Hubert DafflonDéputé, Chef du Groupe PDC au Grand Conseil